Navigation

Vous êtes dans : Accueil > Les actus du SIVU > Saveurs africaines au menu.

Saveurs africaines au menu.

Assiette de suggestion de présentation mafé de poulet et riz.

En ce jeudi 18 novembre, nos convives ont pu déguster une recette de mafé de poulet , plat traditionnellement cuisiné dans les pays d'Afrique de l'Ouest francophones. Reportage en direct depuis l'école Guy Moquet (Blanc-Mesnil) pour recueillir les avis des enfants sur ce premier menu sur le thème de la francophonie.

Le repas débute par une entrée composée de salade mêlée et de tomates en vinaigrette , ce qui peut paraître banal. Mais, pour certains, les quelques feuilles rouges-violettes intriguent tant par la couleur que par leur goût. L'occasion de leur préciser qu'il n'existe pas que de la salade verte et que cette salade mêlée contient les feuilles d'une certaine chicorée rouge de Trévise, à la texture croquante et à la saveur plus amère.

Les effluves du mafé de poulet  commencent à nous chatouiller le nez au fur et à mesure que le service avance. Place à la dégustation qui donne lieu à des commentaires comme "Cette fois, j'en reprendrai bien car je me régale,  c'est pas toujours le cas à la cantine!"  ou bien "Elle est bonne votre sauce, j'adore avec le riz"  ou encore "Y a quoi dans votre recette de sauce, elle a un bon goût ?".  Une animatrice, originaire de la Côte d'Ivoire, confirme ce bon accueil général : "Pour une recette cuisinée en si grande quantité, le goût se rapproche vraiment de la recette traditionnelle."  Un grand merci aux chefs cuisto du SIVURESC pour cette réussite. Ce mélange subtil de beurre d'arachide, d'oignons, de navets, de choux verts émincés, de tomates pelées a ravi leurs papilles et fait découvrir de nouvelles saveurs.

La suite de menu a autant de succès : fromage blanc frais bio et ananas bio frais  que Nassera, l'attentionnée référente d'office s'affaire à préparer pour faciliter le service et la dégustation. "Je les coupe déjà en gros morceaux, sans la peau, comme cela je suis sûre qu'ils les mangeront et ne feront pas de gaspis. Avec leur fourchette et couteau, ils se débrouillent moins bien et il y a de la perte".  
Le dessert aura quelque peu perdu de sa francophonie car nous n'avons pu être approvisionné en ananas du Ghana ou de Côte d'Ivoire. En effet, les importations en provenance d'Amérique du Sud (Costa Rica) dominent le marché depuis une dizaine d'années.

Partager cette page sur

eZ Publish - © Inovagora