Navigation

Vous êtes dans : Accueil > Les actus du SIVU > Semaine du Goût J2 : le réveil des papilles.

Semaine du Goût J2 : le réveil des papilles.

Smiley affamé avec couteau et fourchette.

Les découvertes gustatives battent leur plein et ravissent plutôt bien les papilles de nos jeunes convives.
Nouvelle revue de détail du menu servi en ce mardi 18 octobre 2011, deuxième jour d'animation de la semaine du Goût 2011.

  • Quand "le petit poucet sème ses croûtons".  

Présentation d'une salade mêlée en chiffonnade agrémentée de croûtons à l'ail. Ce mélange de feuilles de salade, coupées en plus fines lanières sur les parties les plus tendres, a reçu un très bon accueil de la part des enfants. Les croûtons, à la saveur plus piquante, ont fait moins l'unanimité.

  • Un poisson un peu trop bavard...

Une recette de filet de julienne cuit au court-bouillon agrémenté d'herbes fraîches aromatiques que sont l'aneth et la menthe poivrée , le tout lié avec une pointe de crème fraîche. Les connaisseurs de menthe ont bien ressenti ce goût si caractéristique dans la sauce.

  • Que nous a donc mis la Fourmi dans ses réserves ?

Photo conjointe d'un bol de riz blanc et riz rouge non cuits. © PatrickJ - fotolia.com

C'est un mélange inédit de riz rouge de Thaïlande et de riz blanc "Indica",  qui a quelque peu surpris les enfants de maternelle que les grands. Les plus petits craignaient que des "petites bêtes ou fourmis soient tombées dans le riz". La couleur rouge de l'enveloppe du grain de riz rouge est lié à la présence d'un champignon vivant naturellement sur cette variété de riz complet. En fermentant,il développe un pigment rouge, appelée également levure de riz rouge. Avant cuisson, ce riz dégage une légère odeur d'avoine.

  • Honneur au "Prince des Gruyères"  

Surnommé ainsi par le grand cuisinier Jean Anthelme Brillat Savarin, le Beaufort  est un fromage français au lait cru à pâte pressée cuite ou "pâte dure". Ce beau bout de fromage, servi à la coupe sur les restaurants (et non en portion individuelle sous cellophane), a été très apprécié des amateurs de fromage, mais aussi de quelques habituels réfractaires.

  • Les talents de pâtissière de la belle "Peau d'Âne".

Peau d'Âne n'y avait pas laissé tombé sa bague, mais son "gâteau d'amour" a su séduire unaniment petits, grands et adultes. De la crème anglaise à la vanille était également proposée aux enfants le souhaitant afin de napper cette généreuse part de moelleux au chocolat (recette sans huile de palme). Un dessert plaisir aux saveurs d'enfance. 

A demain pour de nouvelles informations menus.  

Partager cette page sur

eZ Publish - © Inovagora